Sud de l’Islande – Les 10 spots immanquables

15 décembre 2015 - Publié par adelinelb

Les 10 spots à ne surtout pas manquer sur la côte sud de l’Islande, par la route n°1. C’est parti pour un roadtrip de Reykjavík à Höfn, agrémenté des conseils de Sigtryggur Baldursson, batteur de Björk & The Sugarcubes.

 

1. Le Cercle d’Or

C’est le nom qui englobe les trois principaux sites touristiques du Sud-Ouest de l’Islande. Il comprend :

  • Le parc national Þingvellir

Ce parc national est célèbre pour sa grande beauté naturelle, mais aussi pour avoir accueilli le parlement islandais, fondé en l’an 930, pendant environ 870 ans. C’est également à cet endroit que se rejoignent les plaques tectoniques d’Amérique du Nord et d’Europe.

 

  • La zone géothermique de Geysir

C’est une zone de forte chaleur dans la vallée d’Haukadalur, célèbre pour son geyser Strokkur. On y trouve aussi le célèbre vieux Geysir (qui ne jaillit plus) d’où le mot « geyser » est originaire.

 

  • La cascade de Gullfoss

C’est la cascade islandaise réputée pour être l’une des plus belles chutes d’eau d’Europe. Elle retombe dans un long et profond canyon dans le fleuve Hvítá.

 

  • Le cratère volcanique Kerið

Ce cratère contient un lac. L’entrée pour y accéder est désormais payante.

2. Hveragerđi

Il y a beaucoup d’activité géothermique par là. Il y a une chouette randonné à faire pour se rendre à une rivière d’eau chaude, Reykjadalur. Elle se situe à environ 3 kilomètres du parking prévu à cet effet ou à (6 kilomètres si vous partez du centre-ville). Petite astuce : Une fois arrivés à la rivière, les gens généralement s’arrêtent pour se baigner et ne vont pas plus loin. Continuez jusqu’au bout de la rivière pour arriver auprès d’une petite cascade.

 

3. Seljalandsfoss

C’est est une cascade haute de 60 mètres. Elle est connue pour sa beauté mais surtout parce qu’il est possible d’escalader derrière la chute d’eau. Avis aux amateurs !

 

4. Seljavallalaug

C’est une piscine située dans une superbe vallée près de la ferme Seljavellir, au pied des montagnes d’Eyjafjöll. Non visible de la route, il faut environ 15 minutes à pieds pour s’y rendre et ça vaut le coup !

 

5. Skógar & Skógarfoss

C’est l’endroit qui marque le début d’un des sentiers de randonnée les plus célèbres d’Islande. Cet itinéraire de randonnée mène de Skógar à Þórsmörk, en passant pile au milieu des deux glaciers Eyjafjallajökull et Mýrdalsjökull. Deux volcans actifs sont enfouis sous eux. La dernière éruption date d’ailleurs de 2010 et c’est celle qui a permis de situer l’Islande sur la carte pour beaucoup de personnes… Skógarfoss est la cascade juste au début du sentier de randonnée. Si vous y allez par temps ensoleillé, vous aurez certainement la chance d’y apercevoir un ou plusieurs arcs-en-ciel !

 

6. Dyrhólaey & Reynisfjara près de Vík

Dyrhólaey est un petit promontoire, même si le nom indique que c’est une île (« ey » signifiant île en islandais). Il a probablement été créé lors d’une éruption volcanique il y a « un peu près environ presque »… 80 000 ans. Pendant l’été, des milliers d’oiseaux y nichent : macareux, mouettes… Parfait pour les fans d’ornithologie ! Reynisfjara est la superbe plage de sable noire que l’on peut voir en contrebas.

7. Skaftafell

Skaftafell est l’un des plus célèbres parcs nationaux d’Islande. Il est également l’un des endroits les plus visités en dehors du Cercle d’Or. Il est célèbre pour sa beauté, étant niché juste en-dessous du plus grand glacier d’Islande et d’Europe, le Vatnajökull. Il n’y a pas de routes dans le parc, mais un réseau de sentiers permet de nombreuses randonnées. Pour les plus aventureux, il est possible de partir en randonnée sur le glacier, accompagnés d’un guide évidemment. Chaussez vos crampons ! © Mélina Quintin

8. Fjallsárlón

Fjallsárlón est un lac glaciaire à l’extrémité sud de Vatnajökull. Fjallsjökull, qui fait partie de ce glacier, atteint l’eau du lac où de splendides icebergs dérivent à la surface.

 

9. Jökulsárlón

Au fil des années, cette langue glaciaire a reculé et la lagune, en augmentant progressivement, a été créée. On y observe des icebergs de différentes tailles qui fondent assez rapidement.  De l’eau de mer y pénètre avec les marées et permet aux saumons, capelan et harengs de s’y introduire, suivis par les phoques facilement observables !

 

10. Höfn

Une fois avoir fait tout ça, vous arrivez à Höfn, petit port de pêche sympathique, où vous pourrez vous reposer, manger du homard fraîchement pêché et faire le plein avant d’attaquer la côte est de l’Islande, beaucoup plus sauvage…

 

L’avis du local

 

 

Partager l'articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter